Jade


Le jade est une pierre ornementale (anciennement appellation pierre dure) très populaire en Asie et utilisée depuis plus de 3 000 ans avant notre ère. Ce que l’on sait moins, c’est que le jade était aussi très prisé en Amérique centrale, où il a été utilisé jusqu’à la période précolombienne. C’est une pierre très employée en joaillerie pour la réalisation de pendentifs sculptés.

Il existe deux sortes de jade : la jadéite et la néphrite.

La jadéite existe dans de nombreuses couleurs : vert, jaune, blanc, brun, violet clair, noir, rouge allant vers le brun. Le jade le plus apprécié est le jade impérial qui est toujours d’une couleur verte très profonde. Le jade blanc est un jade pur. Les Asiatiques portent beaucoup d’ornements en jade et leurs divinités sont souvent représentées et sculptées dans le jade. Les joailliers montent généralement les pierres en pendentifs mais aussi en bagues et boucles d’oreilles. Les familles asiatiques possèdent généralement plusieurs Bouddha en jade ; c’est vraiment la pierre sacrée sur ce continent. En Chine, on dit du jade : l’or peut être estimé, mais le jade est inestimable.


La jadéite est bien plus chère que la néphrite. Sa dureté est de 6,5 – 7 sur l’échelle de Mohs. On trouve de la jadéite en Birmanie, en Chine, au Mexique, au Guatemala… Une mine très importante vient d’être découverte au Canada.

La néphrite est une pierre très résistante et plus répandue que la jadéite. On trouve du blanc gris, du jaune, du rouge, du brun et du vert, qui est la couleur la plus recherchée. Ses principaux lieux d’extraction sont la Chine, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Brésil…

Sa dureté est de 6 – 6,5 sur l’échelle de Mohs.